Route Culturrel - Cuivre
Français
Vous êtes ici:Page d'accueil»Découvrez Chypre»Campagne»Routes culturelles»Route Culturrel - Cuivre
Route Culturrel - Cuivre
Route Culturrel - Cuivre

Route du cuivre - Un voyage au cœur de Chypre

Un itinéraire révélateur qui vous permettra de constater de vos propres yeux les liens historiques profonds et déterminants de Chypre avec le cuivre : vous cheminerez à travers des paysages impressionnants, marqués par les nombreuses mines et leurs dépendances.  Tout au long des différentes étapes, on se rend compte de l’évolution fascinante de cette île, qui fut le plus important producteur et exportateur de cuivre depuis l’antiquité et les siècles qui suivirent, ainsi que du rôle capital de ce métal dans son devenir historique.

Le cuivre, pur ou en alliage, constituait une matière première essentielle pour le développement des grandes civilisations voisines. Chypre, principal fournisseur de ce métal, contribua au progrès technologique de tout le bassin méditerranéen et bien au-delà.

Le départ de cet itinéraire peut se faire soit de Lemesos (Limassol), soit de Larnaka (Larnaca) en direction du village de Sia (prononcé Chà). À quelques kilomètres du village, on peut admirer les chapeaux de fer d’un jaune vif mêlé de brun, caractéristiques des zones à minéralisation cuprifère. Sur la gauche, se trouvent deux mines de cuivre à ciel ouvert, dont on peut faire le tour, afin d’étudier de près les formations rocheuses.

La prochaine étape est la mine sud du village de Mathiatis, précédée d’un bosquet de pins parfumés, relayés par les couleurs vives des chapeaux de fer qui vous accompagneront jusqu’au lac de la mine. Du haut d’une pente, sur la route d’Agia Varvara, une vue partielle sur l’autre  mine à ciel ouvert au nord de Mathiatis s’offre à vous.

De là, on continue toujours vers le nord, vers le village d’Agia Varvara, d’où une bifurcation, à hauteur de l’usine d’huile d’olive, vous mènera à un vallon et à la mine de cuivre d’Almyras, ainsi que ses ateliers.

Poursuivant sur la route qui traverse les villages de Kotsiatis, Marki et Tseri, vous atteindrez le prochain point d’intérêt, à savoir le très instructif musée du patrimoine minier, dans le village de Katydata*.

De Katydata, en cinq minutes de voiture à peine, vous arrivez au village abandonné de Skouriotissa et sa mine de cuivre. Au sud-ouest de la mine, se trouve le camp de San Martin de l’UNFICYP, où l’on peut visiter la chapelle Panagia Skouriotissa [Notre Dame de Skouriotissa] qui date des environs du XVIe siècle et renferme de remarquables icônes. Au nord-ouest, on distingue des maisons construites par la compagnie minière CMC pour les mineurs, et désertées depuis 1974. Un monastère, récemment installé à quelques centaines de mètres de ces maisons abandonnées, vaut le détour.

La route du cuivre de Chypre, renvoie immanquablement au passé riche et intense des royaumes antiques et au rôle majeur que tint le cuivre dans leur développement, ce qui en fait une sortie aussi intéressante qu’instructive.

Pour accéder à l’intégralité de la brochure détaillée, traitant de la place du cuivre dans l’histoire de Chypre et l’itinéraire complet, suivez ce lien.

*Les visites au Musée se font uniquement sur rendez-vous, avec réservation 24 heures à l’avance, auprès de M. Andreas, au numéro suivant : +357 99 348 013.

REPUBLIC OF CYPRUS              EUROPEAN UNION              EU STRUCTURAL FUNDS              CYPRUS TOURISM ORGANIZATION

Le site est co-financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) de l'Union européenne

 
 

Newsletter

NOM
Please provide your Name

COURRIEL
Please provide your email

Invalid Input