Route Culturelle de l’est
Français
Vous êtes ici:Page d'accueil»Découvrez Chypre»Campagne»Routes culturelles»Route Culturelle de l’est
Route Culturelle de l’est
Route Culturelle de l’est

Départ pour la pittoresque campagne de la partie orientale de l’île, où le charme des traditions toujours vivant, défie l’avancée du temps.

Le parcours débute dans la région d’Ammochostos (Famagouste) avec la visite d’un ensemble de villages agricoles connus vous le nom de «Kokkinochoria». Ce nom renvoie clairement à la terre rouge, riche en minéraux, fertile de tant de savoureux produits au goût distinctif tels que les fameuses pommes de terre de Chypre, produites ici en abondance, de même que des fraises et des pastèques.

En avançant vers Larnaka (Larnaca) on voit se profiler, austère, à couper le souffle, isolé au sommet de son promontoire, le monastère grec-orthodoxe de Stavrovouni, comme sorti d’une peinture. Prenez le temps de le contempler, puis entamez la montée vers le charmant village de Lefkara. Accroché à flanc de montagne, il tient sa renommée de l’art perpétué de nos jours encore, de la broderie-dentelle faite main et de l’argent filigrané.

Lors d’une promenade à travers ses ruelles sinueuses, vous rencontrerez les dames de Lefkara à l’ouvrage, assises devant leurs maisons traditionnelles aux tuiles en terre cuite, s’affairant à leurs broderies aux dessins dentelés complexes, le fameux linge fait main du nom de «Lefkaritika». Lefkara détient l’exclusivité de cet art exigeant dextérité depuis la période Vénitienne de Chypre (1489-1570 après J-C). À l’époque, ce village était l’une des villégiatures de la noblesse et les dames de la noblesse vénitienne enseignèrent aux villageoises l’art de cette broderie raffinée à points comptés et à motifs découpés. Le linge de maison de Lefkara évolua en un important négoce de renommée mondiale, si bien que lors de sa visite au village, le grand peintre Leonardo da Vinci en personne fit l’acquisition d’une grande nappe pour l’autel de la cathédrale de Milan.

Mais Lefkara peut également s’enorgueillir de son artisanat d’argenterie et de bijoux en filigrane d’argent appelés «trifouri». Dans ses ateliers, différentes pièces sont créées à partir de fil d’argent travaillé, des boucles d’oreille, des pendentifs et des broches faits main. Alors, faites vous plaisir, faites des emplettes dans ces boutiques emplies de traditions, de broderie, d’argenterie et autres produits locaux, avant de franchir le seuil du musée folklorique pour un plongeon dans le passé.

Enfin, à proximité, le village de Kato Drys [Le chêne du bas], est tout aussi envoûtant avec son architecture traditionnelle, ses vues splendides et ses intéressants musées.

REPUBLIC OF CYPRUS              EUROPEAN UNION              EU STRUCTURAL FUNDS              CYPRUS TOURISM ORGANIZATION

Le site est co-financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) de l'Union européenne

 
 

Newsletter

NOM
Please provide your Name

COURRIEL
Please provide your email

Invalid Input